Menu Formations
 
✓ Élus du personnel

Référent·e harcèlement sexuel et agissements sexistes

OBJECTIFS

À l’issue de la formation, le stagiaire sera capable de :
– Comprendre les enjeux pour l’entreprise relatifs aux risques de harcèlement sexuel ;
– Savoir identifier les comportements à risques ;
– Savoir orienter, informer, accompagner les profils concernés ;
– Participer à la démarche de prévention.

ANIMATION

Le formateur utilise un support vidéoprojeté, des vidéos, les textes réglementaires et des cas concrets de situations de harcèlement sexuel au travail pour animer cette formation.
Une visite de site(s) peut également avoir lieu si la formation se passe in situ.

PUBLIC

Membre(s) titulaire(s) ou suppléant·e·s du CSE, quel que soit l’effectif de l’entreprise.

PRÉREQUIS

Avoir suivi la formation CSE pour les élus du personnel.

EFFECTIF

Minimum : 2 participants.
Maximum : 10 participants.
Pour un effectif à former inférieur à 2 : consulter les sessions en inter-entreprise.
Pour un effectif supérieur à 10 : nous consulter.

DURÉE

1 jour.

7 heures minimum (théorie /pratique / mises en situation).

Pour une durée supérieure ou une planification différente : nous consulter.

LOCALISATION

Cette formation peut prendre place in situ ou dans l’une de nos salles en région parisienne. Consultez la page Où vous former ? pour en savoir +.

PÉDAGOGIE

  • Pratique

  • Visite de site

ÉVALUATION

Le stagiaire aura 1 évaluation théorique (questionnement oral) et 1 mise en pratique. Cette formation donne lieu à une attestation de réussite.

DATE(S)

PARIS 20e : nous contacter. ÉVRY : nous contacter. LES ULIS : nous contacter.

TARIFS

PLAN - PRICE

Description

INTRA

SESSION : SUR DEVIS


ENTREPRISE !

PARIS 20e

INTER : SUR DEVIS

INTRA : SUR DEVIS

INDIVIDUEL : 739€

EVRY - 91 

SESSION : SUR DEVIS

INDIVIDUEL : 739€

LES ULIS - 91 

SESSION : SUR DEVIS

INDIVIDUEL : 739€

INTERACTIVE LEARNING 

NON DISPONIBLE

CHEZ VOUS !

RÉSULTATS

CLIENTS
100%de clients satisfaits.
STAGIAIRES
88%de stagiaires satisfaits.
ATTESTATION
100%d'attestations délivrées.
PARTICIPATION
90%de participation effective.
QUE DIT LA LOI ?

Le référent harcèlement est-il obligatoire au sein du CSE ?

Depuis le 1er janvier 2019, la désignation du référent harcèlement est devenue obligatoire, peu importe le nombre de salariés au sein de l’entreprise. En effet, le Comité social et économique doit procéder à la nomination d’un référent en matière de lutte contre le harcèlement sexuel ainsi que les agissements sexistes.

La loi Avenir professionnel, promulguée le 5 septembre 2018, prévoit plusieurs obligations à l’égard des employeurs par rapport à la lutte contre le harcèlement moral et sexuel. La désignation du référent en fait partie. Ainsi, les obligations sont les suivantes :

  • la désignation d’un référent visant à lutter contre le harcèlement sexuel ainsi que les agissements sexistes, désigné parmi les membres du Comité social et économique, selon les dispositions de l’article L.2314-1 du Code du travail ;
  • la désignation directe par l’employeur d’un référent parmi les salariés, pour les entreprises comprenant plus de 250 salariés. Conformément aux dispositions de l’article L. 1153-5-1, ce dernier sera en charge d’orienter, d’informer et d’accompagner les salariés en matière de lutte contre le harcèlement et les agissements sexistes.

Dans le cadre de ses missions, le(la) référent·e doit être en mesure d’orienter, d’informer et d’accompagner les salarié·e·s en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes.